Bonjour,

Aujourd’hui j’aimerai vous parler des intros de vos vidéos. 

Que vous postiez vos vidéos sur Instagram, FB, Youtube ou n’importe quel autre réseaux social, vos 5 premières secondes sont essentielles. 

J’ai d’ailleurs été dans les bureaux de FB à Dublin le mois dernier et ils en ont souvent parlé. 

Dans le temps, quand vous aviez une entreprise traditionnelle, vous deviez vous battre face à vos concurrents.

Par exemple Saint Maclou devait se battre contre Leroy Merlin. 

Sur les plateformes sociales, c’est différent. Vous ne vous battez pas contre vos concurrents. 

Vous vous battez pour attirer l’attention. 

Un réseau social a pour but de vous divertir. Vos vidéos doivent être divertissantes. 

Vous vous battez donc face :
– Aux photos de mariage de son cousin
– A une vidéo de chat
– Aux photos de vacances de sa meilleure amie. 

Si vous ne faites pas la différence dans les 5 premières secondes, votre vidéo sera tout simplement zappée.

Voici 3 conseils que vous pouvez appliquer dès à présent.

1/ Travaillez votre entrée sur la vidéo

Sautez devant l’écran
Tapez sur la lentille de votre iphone
Déguisez vous
Soyez dans un lieu sympa
Criez

Faites tout pour qu’on vous remarque.

J’entends souvent « Oh oui mais moi mon truc c’est d’être sérieux devant mon bureau avec les bras croisés ». VOUS AVEZ LE DROIT. Mais vous allez payer 5 fois plus cher vos pubs. C’est à vous de choisir.

2/ Trouvez votre ton

Heureux ? Triste ? Emotionnel ? Grave ?

Ne soyez pas neutre. Ce sont les émotions qui font vendre. N’hésitez pas à sur-jouer un peu votre script.

3/ Attirez l’attention en une phrase

J’ai remarqué que souvent, le fait de poser une question fonctionnait très bien. 
« Que feriez vous si vous gagniez un million ? »
« Quelle est votre solution pour sauter du lit le matin ? »
« Quelle est votre stratégie pour attirer plus de clients ? »

4/ Que dire après ? 

Si ce sujet vous intéresse, sachez que les vidéos sont le moyen numéro 1 pour attirer des clients. 

👉Si vous avez aimé ce conseil, cliquez ici pour en recevoir d’autres >

Refusez la vie moyenne.

Antoine