Devenir coach n’est pas toujours évident.

Je vous propose un petit jeu aujourd’hui, je vous raconte le parcours classique d’un coach qui se lance et vous trouvez les erreurs.

Nous allons appeler notre coach José. Toute ressemblance avec une véritable personne serait fortuite.

« José a un job de salarié qu’il déteste. Il décide de se lancer comme coach de vie.

Il découvre que sa société organise un plan de départ volontaire, il saute sur l’occasion. En plus il touchera des aides et le chômage pendant 2 ans.

Les premiers mois il décide de s’occuper de lui. Finalement, toutes ses années à bosser comme un dingue l’ont fatigué. Il a le droit à un peu de vacances. Il ne dépense pas trop, car il fait attention à l’avenir.

Au bout de 6 mois, il achète des livres et se renseigne sur les formations de coach. Il s’engouffre dans une formation certifiante à 6000€.

Un de ses amis est webmaster, il lui réalise son site pour moins de 1000€, une superbe affaire.

Il créé une page Facebook, un compte instagram à son nom et commence à poster des phrases d’inspiration.

Il créé un compte Paypal pour encaisser des coachings… mais pour l’instant il n’a pas de client, il se dit que c’est normal il n’a pas beaucoup communiqué.

Il réalise un article sur son blog. Ca lui prend un mois car il ne veut pas se tromper dans ce qu’il dit. Ce serait un comble qu’on le juge négativement alors qu’il commence à s’y connaître. Il a lu beaucoup de livres et son métier lui parait clair.

Des amis l’appellent, il les aide gratuitement et leur recommande de parler de lui autours d’eux.

Il a parfois des petites phases de blues, il se demande quand les clients vont arriver. Et il se demande même si il sera capable de les accompagner. Il commence à douter de lui.

Il reprend courage… mais le temps passe et il voit cette limite de la fin de chômage arriver à toute vitesse.

Il fait ses comptes. Son apparement lui coûte 1200€ par mois. Sa nourriture et les sorties 450€. Il va devoir moins sortir et éventuellement déménager. Mais comme il est officiellement au chômage… il ne pourra pas obtenir une nouvelle location d’appartement.

Il passe son temps à observer les sites de ses concurrents dans son domaine, en se demandant ce qu’il fait de moins bien qu’eux. Il les critique.

Il fini par songer à reprendre un métier de salarié. « 

Avez vous pu repérer les erreurs dans son parcours ?

Si vous souhaitez devenir coach, ou cartonner dans ce domaine, il vous faut un plan en béton. Cliquez ici :
👉 Voici Comment Devenir Un Coach Millionnaire En 3 Etapes Simples (cliquez ici pour lire l’article)

Refusez la vie moyenne.

A tout de suite,

Antoine